François Bayrou était hier soir l'invité d'une émission politique sur Direct 8. Sa position de dialogue et de constitution d'un programme commun avec les socialistes constitue à ce jour la principale divergence de fond avec le Nouveau Centre. Sa lutte pour la présidentielle étant pour nous à la fois légitime mais faisant partie d'une quête personnelle qui ne devrait pas être l'objectif n°1 du MODEM.

Le dialogue n'est pas mauvais en soi, les sociaux démocrates présent au PS et une partie d'Europe Ecologie sont des démocrates de grande valeur. Cependant l'expérience montre que le PS revient toujours à sa posture marxiste. La preuve, c'est la demande de Martine Aubry de "gage de gauchitude" au Modem. Si le Modem était complètement à gauche il ferait parti du PS, l'argument n'a pas de sens. Mais peut-être qu'une nouvelle donne politique se dessine.

Par contre et c'est un point qui m'étonne le dialogue avec la droite et le centre droit est absolument in-envisageable ? c'est en tous cas la déclaration de François Bayrou. Sans vouloir une alliance avec l'UMP comme le pratique le Nouveau Centre, un dialogue semble impossible, ce qui nous semble être une position rigide et dogmatique. Si le Modem comme nous le croyons veut créer une vie politique faite de coalition un peu comme en Allemagne, il faut aussi considérer toutes les options compatibles avec ses valeurs.

Les membres de "Nouveau Centre Hauts de Seine Nord"

logo