Les événements de Vendredi sont horribles et montrent une fois de plus le coté monstrueux de la fable islamique de DAECH mais aussi notre ignorance de ce monstre et notre manque de rigueur.

Nos forces de Police et en particulier à nos frontières sont dimensionnées pour contrôler simplement et grossièrement une immigration clandestine nombreuse et des stupéfiants. En aucune manière nous n'avons un niveau de contrôle très fin.

Il n'existe pas à ma connaissance un fichier informatique des entrées sur le territoire français ou dans l'espace Schengen.

Les moyens de notre justice sont faibles et peu rigoureux avec un objectif de qualité assez moyen. Les personnes qui font l'objet d'une peine alternative de type bracelet électronique par exemple sont peu controlés par manque de moyens à la fois en quantité mais aussi en qualité.

Il est loin le temps où un insoumis au service militaire était dans la semaine arreté par les gendarmes....

Il ne reste que l'impuissante démonstration de force que constitue la présence de l'armée dans les rue pour un peu rassurer les gens.

Il est temps que dans le respect des libertés civiles mais en arretant un angélisme criminel nous mettions au niveau la qualité de notre système de sécurité national et surtout européen.

C'est à ce prix que nous pourrons arreter ces monstres avant qu'ils agissent et non pas nous féliciter d'une rapide et efficace enquête ...après les faits.

stop